enfants

Displaying 1 - 2 of 2

Par David Olivier

«Si je m'occupais d'un enfant, je ne lui donnerais pas de viande.»

Par David Olivier

«On a l'impression que parler du crime quotidien massif que commettent les gens contre des êtres sensibles revient à transgresser un tabou. Se préoccuper des animaux rappelle la sensibilité brute qu'on a tous eue dans notre enfance; c'est un acte asocial. C'est un acte qui dit qu'on veut porter son regard hors de la société, vers des choses et des êtres qui existent autrement que par un statut social.»